UP'TIMISE

Up'timise - Classification des achats – Méthode ABC

Pour commencer, arrêtons nous sur l’intérêt de classifier ses achats. Qu’est ce que cela signifie, pourquoi et quand faut-il le faire ?

Comme toujours, il n’y pas de réponse toute faite, chaque entreprise doit trouver sa cadence et doit déterminer son objectif pour se lancer dans ce type d’analyse qui peut s’avérer chronophage et peu stimulante pour celui qui la réalise.

Globalement, classifier ses achats va permettre de définir les priorités du service à court, moyen et long terme.

En analysant le poids de chaque fournisseur ou de chaque famille d’achats dans le volume global des dépenses de l’entreprise, nous pouvons nous rendre compte que des améliorations sont à apporter.

Nous pouvons nous apercevoir qu’il y a une quantité importante de fournisseurs sur le même segment ou au contraire que tout le volume d’achats d’une famille est porté par un seul fournisseur.

Nous pouvons réaliser qu’une famille d’achats à faible valeur pèse finalement lourd à l’année dans le compte de charges. Nous pouvons nous apercevoir qu’un contrat qui nous semble élevé est, après tout, une dépense minime, noyée dans la masse.

Cette analyse est pertinente quand elle est suivie d’actions : mettre à jour sa politique achats ou sa feuille de route, renégocier certains contrats, par exemple.

Il faut la faire assez régulièrement pour suivre l’évolution de l’entreprise, tous les 3 ans est une bonne moyenne pour la plupart des sociétés.

Une société récente en pleine croissance devra le faire une fois par an au départ, puis une entreprise qui maîtrise tous ses achats en un seul service pourra espacer l’analyse de 5 ans au moins.

 

Mais alors, c’est quoi cette méthode ABC ?

C’est tout simplement une déclinaison du principe de Pareto, le fameux 20/80.

Les fournisseurs ou les familles d’achats vont être dispatchés en trois groupes en fonction de leur volume.

Groupe A : 20% des fournisseurs ou familles d’achats représentent 80% du volume d’achats global.

Il s’agit donc des sujets qui ont un impact économique fort sur l’entreprise. A suivre de près, à négocier régulièrement.

Groupe B : Les fournisseurs ou familles d’achats qui se trouvent dans la tranche 21-30% et qui pèsent 15% du volume d’achats global.

Moins prioritaires car moins impactant sur vos charges, ces sujets sont souvent plus simples à optimiser et les gains peuvent être significatifs.

Groupe C : Les autres fournisseurs qui représentent à eux tous 5% du volume d’achats.

L’impact financier est alors minime mais les fournisseurs sont nombreux dans cette catégorie et c’est cela qui est à optimiser. Regrouper les sources d’approvisionnements, s’engager dans la durée pour ne pas avoir à traiter le sujet régulièrement vu son coût… Sur cette famille d’achats les économies vont surtout concerner les coûts indirects.

La méthode ABC est donc un outil de management des achats.

Up’timise utilise cet outil (entre autres) dans ses audits. Cartographier vos achats pour définir vos priorités et vous accompagner dans la mise en œuvre des pistes d’optimisation, telle est notre mission.