UP'TIMISE

La stratégie achats c’est le chapeau des achats.
C’est un des éléments du management achats. (Les autres étant, par exemple, les indicateurs de performance, KPI)
Avant de chercher un fournisseur, avant de négocier un prix, il faut d’abord définir sa stratégie.

La stratégie commerciale, ça vous parle ? C’est important, n’est ce pas ?
Connaître son marché, ses clients, leurs attentes pour proposer l’offre la plus adaptée, bien adressée; les 4P (Placement, Produit, Prix, Publicité), bon ça ok c’est du marketing mais ça fait partie de la stratégie commerciale .
L’objectif d’une stratégie commerciale : développer son CA !
Se donner une direction, un cap à suivre.

La stratégie achats, c’est pareil.

Il faut connaître son marché, ses clients, leurs attentes pour proposer l’offre la plus adaptée → Comprendre le besoin, en somme !

De quoi avons-nous besoin pour mettre en place cette offre ?
De matières premières, de produits finis, de prestataires de services …
A quel moment faut-il acheter ? Quel budget faut-il prévoir ?
On planifie, on priorise, on anticipe.

Voyons un exemple concret :

Un groupe de restauration qui a plusieurs restaurants en France sans que ceux-là ne soient connus sous une seule et même marque. Chacun a son identité, chacun a sa déco, sa carte, son chef de cuisine.
Le groupe ne veut rien standardiser, c’est sa stratégie.
En revanche, après (et pendant) la crise covid 19, la pénurie de salariés dans le milieu et les augmentations de prix tous marchés confondus, le groupe a besoin de sécuriser sa santé financière, son chiffre d’affaires.

[ça marche aussi hors pandémie ;-)]

Il met donc en place des actions locales pour développer son activité, attirer de nouveaux clients et les fidéliser.
Tous les restaurants reçoivent un process de vente et de communication à mettre en place.
Si ces actions lui permettent de maintenir son CA voire de l’améliorer, il sera ravi.

Passons aux achats.

Les chefs élaborent leur carte, achètent leurs produits en fonction des saisons et de leurs envies. Pour autant, un tronc commun de produits courants existe.
Chaque restaurant a son contrat de blanchisserie pour laver les nappes, les serviettes, les torchons, les tenues de travail.
Chaque restaurant achète des produits et consommables d’hygiène pour répondre aux normes HACCP.
Chaque restaurant a de l’électricité !
Chaque restaurant a besoin de prestataires pour entretenir la cuisine, maintenir les matériels, assurer la sécurité de l’établissement.

Alors, la stratégie achats dans ce cas doit préserver la singularité de chaque restaurant tout en leur apportant la force d’un groupe.
Générer des économies sur leurs coûts d’achats en mutualisant les besoins, en planifiant les négociations, en créant des partenariats avec les fournisseurs et prestataires du marché.

Et, tout comme on leur remet un process à mettre en place pour la communication et commercialisation locale, la mise en place de process achats à adapter à chaque organisation permet de mieux gérer son temps de gestion des achats (commandes, réception, vérification des factures). Les équipes sont plus efficaces et efficientes, on gagne sur tous les tableaux !

Une stratégie achats by Up’timise c’est 10 à 30% de gains 🤑.

L’objectif d’une stratégie achats : optimiser ses coûts, améliorer sa marge ! 

Si en plus on a augmenté son CA, alors Jackpot.

Alors oui, si c’était si simple, tout le monde le ferait, et il n’y aurait aucune entreprise en difficulté.
Mais ça n’a rien de simple.
Quand une entreprise ne sait plus quel cap prendre pour améliorer son CA elle s’entoure d’expert en commercialisation, communication etc…
Quand une entreprise ne sait plus comment réduire ses charges sans tomber dans le cost killing (qui tuera son image) elle s’entoure d’expert comme Up’timise !

Pour gagner en rentabilité, c’est ici 👉 https://bit.ly/3ivVrNH