UP'TIMISE

Depuis plusieurs mois, les conséquences économiques de la pandémie mondiale sont là.
Les pénuries entrainent des augmentations de coûts, cela tend le marché et les relations professionnelles par extension. L’incertitude de l’avenir et ce fameux « retour à la normal » que plus personne ne projette au risque d’être encore dans le faux dans un an.
Tout cela a un impact négatif sur la marge des entreprises, quelque soit le secteur d’activité.

Les secteurs de l’automobile, la métallurgie, le textile etc… sont touchés par des hausses de matières premières.
Le secteur de l’agroalimentaire (au sens large) est touché par des hausses de matières premières jamais vue en 10 ans ; l’huile de palme, le blé, le café et le maïs par exemple, déplafonnent les cours; mais aussi par des pénuries de personnel.
Tous les secteurs d’activités sont touchés par les hausses du prix du transport.

Haut les cœurs ! Nous laisser abattre et baisser les bras ne mènera à rien. Il faut continuer à avancer, dans l’adversité. Réfléchir, se remettre en question et travailler pour maintenir tout ce que l’on peut.

Une étude menée par AgileBuyer et le CNA – Conseil National des Achats, sur les conséquences de la crise au sein des directions achats, indique, notamment, que 19% des directions achats sont désormais attendues sur leur contribution à la réalisation du chiffre d’affaires et non plus sur la réduction des coûts.

Comment les achats peuvent ils contribuer au CA ❓
Comment faire face aux pénuries et augmentations en cours❓

Up’timise, vous dévoile quelques pistes.

  • Travailler sur les partenariats fournisseurs. S’engager dans une démarche collaborative de progression, être agile (suivre les marchés) ;
  • Sourcer le marché, agrandir le panel de fournisseurs, pour ne pas être dépendants, pour sécuriser les approvisionnements ;
  • Privilégier la proximité, réduire les distances pour gagner sur le transport, déployer une stratégie achats groupe avec une agilité en local ;
  • Resserrer les rangs en interne : travailler avec les prescripteurs, connaitre le client final et ses attentes ;

En sécurisant les approvisionnement, l’entreprise s’assure de répondre aux attentes clients, donc de vendre, donc de générer du CA !

En travaillant avec les autres services de l’entreprise, l’acheteur peut prioriser son sourcing, augmenter le taux de couverture des achats. Cela aura donc un impact sur la marge globale.

Besoin d’aide pour traverser la tempête ?
👉 https://bit.ly/3ivVrNH